Archives pour la catégorie Non classé

À propos

Né au Québec milieu rural, j’ai construit ma première guitare à l’âge de 13 ans. Ce hobby d’adolescent devient plus sérieux en 1987 , années du début de mes études en lutherie à temps plein au Collège Édouard Montpetit, tout en poursuivant mes études en sciences-pures en cours du soir au même Collège.

De 1988 à 1991 j’ai assisté à tous les classes de maitres et cours disponibles relatif à la guitare à l’École de Lutherie Artisque du Noroit avec les luthiers Christina Bischof, Lynda Manzer, Michel Fournelle et Neil Hebert. Ma rencontre avec ce luthier fut importante au point de vu de la rigeur et l’excellence. Cette seconde guitare classique, construite avec Neil Hebert, pris rapidemment preneur en la personne de Paul McDermott du Trio de Vancouver.

Mon acceptation à l’école Polytechnique de Montréal en 1991 le mis devant une décision importante à prendre: poursuivre les études pour devenir ingénieur ou devenir luthier à temps plein avec tous les risques et incertitudes qu’une profession en métier d’art peu comporter. La passion étant plus forte que la raison, l’ouverture d’un premier petit atelier de réparation et fabrication sur le plateau Mont-Royal eu lieux en 1992 qui fut ensuite déménager en 1994 dans de locaux plus vastes sur la rue Ste-Catherine en plein centre-ville de Montréal.

En 1995, ces nouveaux marchés obligèrent l’atelier à déménager dans des espaces plus vastes. Le centre-ville de Montréal fut choisi pour son dynamisme en tant que centre culturel québécois. Le bouche à oreille faisant son œuvre, la clientèle grandit en quantité et en qualité, les professionnels lui firent confiance pour l’ajustement et la réparation d’instruments de prix. Le contact avec des instruments de renommée internationale aiguisa encore plus sa sensibilité aux détails, autant sonores que visuels.

Dans l’état de Washington, en 1998, j’ai put mesurer une de mes guitares lors d’un test à l’aveugle durant une compétition amicale à Tacoma. Trente guitares étaient en lices, celle que j’avais produite fut considérée comme une des meilleures par l’audience composée de pairs, des luthiers de renom tels que : Gregory Byers, Robert Ruck, Jeffrey Elliott, (USA). Cet événement me permit de se distinguer comme étant l’artisan ayant produit l’une des meilleures guitares classiques en démonstration. En plus de la reconnaissance de ses pairs à l’étranger, cet événement me permit d’attirer l’attention de particuliers et de revendeurs avec qui il a développé des relations d’affaires stables.

Au tournant du millénaire, l’atelier du centre-ville fut déménagé à la campagne, à St-Majorique

À propos

Né au Québec milieu rural, j’ai construit ma première guitare à l’âge de 13 ans. Ce hobby d’adolescent devient plus sérieux en 1987 , années du début de mes études en lutherie à temps plein au Collège Édouard Montpetit, tout en poursuivant mes études en sciences-pures en cours du soir au même Collège.

De 1988 à 1991 j’ai assisté à tous les classes de maitres et cours disponibles relatif à la guitare à l’École de Lutherie Artisque du Noroit avec les luthiers Christina Bischof, Lynda Manzer, Michel Fournelle et Neil Hebert. Ma rencontre avec ce luthier fut importante au point de vu de la rigeur et l’excellence. Cette seconde guitare classique, construite avec Neil Hebert, pris rapidemment preneur en la personne de Paul McDermott du Trio de Vancouver.

Mon acceptation à l’école Polytechnique de Montréal en 1991 le mis devant une décision importante à prendre: poursuivre les études pour devenir ingénieur ou devenir luthier à temps plein avec tous les risques et incertitudes qu’une profession en métier d’art peu comporter. La passion étant plus forte que la raison, l’ouverture d’un premier petit atelier de réparation et fabrication sur le plateau Mont-Royal eu lieux en 1992 qui fut ensuite déménager en 1994 dans de locaux plus vastes sur la rue Ste-Catherine en plein centre-ville de Montréal.

En 1995, ces nouveaux marchés obligèrent l’atelier à déménager dans des espaces plus vastes. Le centre-ville de Montréal fut choisi pour son dynamisme en tant que centre culturel québécois. Le bouche à oreille faisant son œuvre, la clientèle grandit en quantité et en qualité, les professionnels lui firent confiance pour l’ajustement et la réparation d’instruments de prix. Le contact avec des instruments de renommée internationale aiguisa encore plus sa sensibilité aux détails, autant sonores que visuels.

Dans l’état de Washington, en 1998, j’ai put mesurer une de mes guitares lors d’un test à l’aveugle durant une compétition amicale à Tacoma. Trente guitares étaient en lices, celle que j’avais produite fut considérée comme une des meilleures par l’audience composée de pairs, des luthiers de renom tels que : Gregory Byers, Robert Ruck, Jeffrey Elliott, (USA). Cet événement me permit de se distinguer comme étant l’artisan ayant produit l’une des meilleures guitares classiques en démonstration. En plus de la reconnaissance de ses pairs à l’étranger, cet événement me permit d’attirer l’attention de particuliers et de revendeurs avec qui il a développé des relations d’affaires stables.

Au tournant du millénaire, l’atelier du centre-ville fut déménagé à la campagne, à St-MajoriqueÀ propos

Démonstrateur 2018, épinette / ébène de macassar

Je prévois annuellement la fabrication d’au moins une guitare qui m’accompagnera pendant l’année comme démonstrateur lors de diverses expositions et festivals mais aussi pour être vue et essayée à l’atelier durant le reste de l’année. Cette guitare démonstrateur, donc légèrement usagée, peut donc être essayée et réservée. Sa livraison peut avoir lieu à la fin de l’année en cours, une fois le vernis retouché au besoin.

Spécifications :

Modèle: à dos sculpté

Échelle (diapason): 650 mm
Largeur au sillet de tête : 52 mm
Table d’harmonie : Épinette Européenne
Dos-éclisses : Ébène de Macassar
Chevalet : 12 trous
Manche : Acajou
Touche : Ébène
Mécaniques : Rodgers L112, boutons en nacre de perle noire
Étui  fourni: « Luthier’s » en fibre carbone
Prix : 12 300$ Cdn ( $9 500 US )

 

Photos à venir

Photos d’une guitare semblable mais en cèdre (2015)

 

 

 

Je vous invite à venir en faire l’essaie, soit pour la réserver ou tout simplement de pouvoir s’en servir comme base de discussion pour la réalisation d’une commande d’une guitare plus personnalisée.

Passer une commande

Prix
Les prix de départ de mes guitares sont de 7200$ CAN pour ma guitare classique traditionnelle et de 9800$ CAN pour mon modèle à dos sculpté/touche surélevée. Ces prix inclut les taxes.

Frais d’envoi et de douanes:
Veuillez noter que ces prix n’inclut ni les frais d’envoi , ni les frais de douanes (si applicable. Par contre il n’y a pas de droit de douane pour les États-Unis et le Mexique (NAFTA) Certains frais de dédouanement peuvent tout de même être appliqués (soit env. 200$) selon les transporteurs. Envoyer une guitare aux États-Unis peut coûter entre 250 à 500$ selon la distance et les transporteurs.

Liste d’attente et dépôt:
Un dépôt non-remboursable de 500$ est requis pour figurer sur la liste d’attente. Ma liste d’attente est actuellement de 15 mois. La prochaine guitare à m’être commandée sera donc livrable au printemps 2019. La totalité de la balance du paiement est due avant la livraison de l’instrument et doit être effectuée au plus tard 3 mois après que j’ai eu complété l’instrument. Autrement, l’instrument devra être attribué à quelqu’un d’autres et le dépôt sera alors perdu. Dans le cas de commande d’une guitare sur mesure (Ex: échelle de 640mm, guitare 7-8-10 cordes, ou de bois différents), un second montant équivalent au tiers de la valeur de l’instrument sera demandé au début de sa construction.

Démonstrateur annuel:
Puisque je travaille seul, ma capacité de production actuelle se résume à environ 6 à  8 guitares par an. La majorité de celles-ci vont à des gens me les ayant commandées directement et quelques-unes vont à des revendeurs. Dans cette liste, je prévoie aussi la fabrication d’une, mais parfois de deux guitares pour m’accompagner comme démonstrateur pendant l’année lors de diverses expositions et festivals mais aussi pour être vues à l’atelier. Cette guitare démonstrateur, donc légèrement usagée, peut donc être réservée et sa livraison peut avoir lieu à la fin de l’année en cours.

Je vous invite donc à venir en personne faire un tour à mon atelier. Que ce soit pour faire l’essaie de la guitare en démonstration, de discuter d’un projet spécial ou d’une commande plus standard ou tout simplement pour le plaisir de se rencontrer ! Il me fera plaisir de vous recevoir.

À dos sculpté et touche sur-élevée

De 1987 à 2002, je me suis d’abord consacré à maîtriser la tradition avant de passer à l’innovation.

2002, l’Archback à touche sur-élevée:

Cette guitare classique a été conçue dans le but d’avoir plus de volume et de facilité le jeu des positions hautes qu’une guitare classique traditionnelle tout en respectant au maximum le timbre d’une guitare classique traditionnel.

Jouer sur une guitare plus sensible et puissante n’est pas seulement utile pour lors de concert dans de grandes salles, c’est aussi un net avantage lors d’interprétation de pièces demandant une grande plage dynamique ainsi qu’une excellente rapidité de réponse. Voilà en grande partie les raisons qui poussent les luthiers d’aujourd’hui à construire des guitares plus puissantes. Dans mon cas, je tenais aussi préserver la possibilité d’avoir une large palette de couleurs possible et de conserver un timbre d’une guitare traditionnelle, ce timbre qui est l’origine de notre amour pour cet instrument.

Son histoire :

J’en suis venu à fabriquer ce type de guitares après avoir entendu et essayer différentes guitares australiennes ayant ce genre de fonds (entre autres) et j’ai rapidement voulu m’en faire une version avec des aiguës plus longue et d’un timbre plus près de ce que je recherchais dans mes guitares. Pour ce faire, le choix logique devait se tourner vers l’utilisation de bois massif devant être sculpté pour la construction plutôt que de l’utilisation de laminés. Une logique semblable à la construction de violons sculptés dans le bois massif par rapport au contre-plaqué.

Tous comme vous, il m’est fréquemment arrivé par le passé d’assister à d’excellents concerts joués sur des guitares traditionnelles. Les deux designs ont leurs avantages et bien sûr le fait d’avoir un fond arqué influence non seulement le timbre de l’instrument, mais aussi l’attaque et la durée du son, faisant d’elle une guitare puissante, mais tout de même légèrement différente. Je vous invite à aller écouter des extraits sonores dans ma section client pour découvrir leurs sonorités.

Table d’harmonie: Épicéa ou cèdre rouge

Fonds éclisses: Érable, ébène macassar ou en palissandre des Indiens ou de Madagascar

 

86arriere-tete AB-complete-front cèdre-entière-de-face epinette-drop-top Rosace-cèdre #93-de-dos

Temps d’attente: environ 18 mois